Les artistes

Les Artistes du FestiVous 2013

 

 

 

Cinéma :

Joëlle et Thierry

      

Thierry Discala et Joëlle Porro sont des passionnés de culture régionale suivant, en spectateurs avisés, toutes les manifestations du Comté de Nice. Alliant à cette démarche une autre de leur passion, le reportage photo, ils sont devenus acteurs de ces évènements. Chroniqueurs de l’émission « Raggapéro » sur Fréquence K 103.4 FM ils  ont suivi, en témoins privilégiés, le FestiVous 2012. De cette expérience les deux artistes en ont tiré des centaines de photos, mais aussi un film « A la rencontre du FestiVous 2012» qui fait revivre la manifestation de l’an passé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conférence :

 

« Football et identité, l’exemple de l’OGC Nice ». Conférence-débat animée par Jérémie Marçais. Une occasion de réfléchir sur ces clubs qui, à travers le sportif, parviennent à transmettre l’amour d’un pays, d’une langue, d’une culture à l’image de l’Athlétic Bilbao, équipe composée uniquement de basques, du FC Barcelone ou des clubs corses d’Ajaccio et Bastia. Comment l’OGC Nice y parvient-il ?

 

 

 

 

 

 

 

Musique :

Lous Escarcha-Babis

Ce groupe composé uniquement d’Ilonsois, réunis autour de Daniel Biagioli, anime chaque année le « passo-charrièro » du FestiVous comme toutes les fêtes du village. Ces musiciens amateurs perpétuent la tradition de la musique de rue jouée et chantée quand l’occasion s’y prête.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paures Nautres

Assez d’essais, beaucoup d’excès. Un pas en arrière afin que leur souffle ne vous emporte et deux pas en avant  pour écouter le message délivré par « Paures nautres ». Ainsi c’est à une valse que nous convie cette « clico » de Coaraziens irréductibles. Une valse, néanmoins, non pas à mille temps, mais à mille volts ou mille révoltes tellement l’électrocution transmise est puissante. « Paures nautres » ne triche pas et c’est bien cette authenticité qui marque. Un amour de notre culture, une défense des idéaux occitans, un rejet de la mondialisation et des références à Alain Peglion, Mauris ou de façon humoristique à Cyril Rool « deuxième poète occitan », voilà le chemin.  C’est certain « Paures nautres » occupe une place à part dans le paysage de la musique occitane d’ici. C’est certain ces « hard rockers » ne sont pas pauvres, mais riches de musicalité et de « nissardité ».  

 

 

 

 

 

Cap Levat

Cap levat es lo grop naissut ental 2007 en las valadas occitanas de la provincia d’Coni dal rescontre de musicaires apassionats de musica e cultura occitana. Lo nom es un envit a èsser plens d’orguelh per la cultura de sa terra. Ent’aquesti ans d’activitat a agut l’objectiu de reproponer la musica occitana a las nòvas generacions a travers composicions originalas e arpilhant lhi tòcs d’la tradiccion, mesclant lhi sòns pus tipics a estils moderns. Viola, pivas, semiton e fifres van a bracet emè guitarra electrica, bas e bateria: antic e modern se fondon per donar una mesclura explosiva! (Totun, al besonh, lo grop sòna decò en acustic).

 

 

 

 

 

 

 

 

Avà

Un soir de 2002 autour d’une table ils ont noué leur amitié, ils ont lié leurs voix, qui s’entremêlent pour chanter la vie avant, après, maintenant : Avà  était  né. Amis, complices aussi dans la vie, ils occupent la scène insulaire depuis plus de vingt ans pour certains d’entre eux. C’est certainement ce qui fait que l’on ressent, lors de leurs concerts, une maitrise parfaite des nuances et des harmonies. L’équilibre est savamment orchestré entre polyphonies anciennes, créations du groupe et reprises de vieux chants restés dans la mémoire collective. L’entrelacement des voix nous porte à une émotion nouvelle. Les chanteurs témoignent d’un héritage culturel, portés par une terre qui les inspire et une volonté de découvrir l’Ailleurs, de s’émouvoir d’autres lieux de d’autres gens.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lu Rauba Capèu

Depuis 2006, Lu Rauba Capèu mêle nouvelles sonorités, airs traditionnels des Alpes du Sud et compositions originales. L’ambition clairement affichée du groupe est de réunir tout un chacun autour de la fête et des baleti, au son des accordéons diatoniques, fifre, batterie, voix, percussions et saxophone. Avec enthousiasme, le groupe puise son énergie et son inspiration dans les cultures et les personnages qui ont forgés l’identité de la Countéa de Nissa, et espère ainsi créer un trait d’union entre racines et nouvelles générations. Cette année marque la sortie de leur dernier album « S’en tournon ».

 

 

 

 

 

 

 

 

Stoufa Gari

C’est autour des traditions niçoises, provençales et occitanes que l’ensemble vocal Stoufa Gari s’est construit depuis juin 2011. Il réunit six jeunes de Nice et des vallées niçoises sous la direction d’Arnaud Galichet. En explorant ces riches répertoires traditionnels, cette nouvelle génération de chanteurs révèle l’intense communion des musiques et des voix a cappella autour de créations fortes et réjouissantes qui témoignent, avec passion, de la ferveur de cet héritage. Leur répertoire évolue désormais sur des routes bien plus lointaines, de Nice aux Alpes piémontaises, de l’Italie à la Croatie, en passant par la Provence et les Flandres. On y trouve nombre d’arrangements qui leur sont propres, et une bonne dose d’originalité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un Giro me lu Vielhs

 

« Un tour avec les anciens » revisite les morceaux traditionnels niçois, italiens, basques, occitans ou corses. Les sonorités sont les mêmes, mais les arrangements de guitare, basse, accordéon et flûte donnent une nouvelle vie à ces créations. De huit à quinze musiciens et chanteurs ces coaraziens ne partagent leur passion que depuis sept mois pourtant le succès est déjà au rendez-vous.

 

 

 

 

 

 

 

Tirinhon

Tirinhon c’est le carillon qui annonce les nouvelles, c’est le son ténu que l’on entend de loin et qui refuse de s’éteindre. C’est aussi le chanteur Mauris qui sur les mots des poètes Alan  Pelhon, Joan-Luc  Sauvaigo, Françoise  Sgaravizzi a porté la langue d’ici hors des sentiers battus, hors des sentiers convenus de la bienséance nissardisante. Mauris a su avec ses amis poètes tisser un lien entre le Santiago d’Allende et le Païs Nissart et faire vivre une poésie dans cette langue que l’on destinait à la vulgarité.
Tirinhon joue et chante Mauris pour partager ses chansons et faire vivre le « pantai » d’un homme de bien sur les chemins de l’ouverture.

 

 

 

 

 

Théâtre :

 

Le Théâtre Niçois de Francis Gag

Né en 1936 grâce au « pantai » de Francis Gag, le Théâtre Niçois grandit avec la renommée et la créativité de son fondateur. Il ne cesse de donner dans tout le Comté de Nice et la Provence des représentations des pièces qu’il écrit au fil du temps. Seule la qualité de la prestation et le talent des artistes ne changent pas. Cette année c’est une des plus anciennes pièces de Francis Gag « Lou sartre matafiéu » qui fait l’honneur du FestiVous.

 

 

 

 

 

 

Miss Mosa de Flou de Cougourdeta et Madoumaïsela Gotou Divina 

 

Miss Mosa de Flou de Cougourdeta et la célèbre Madoumaïsela Gotou Divina vous feront l’honneur de leur présence. Elles vous diront tout sur les stars du FestiVous, et vous accompagneront en musique, de place en place, de concert en concert… Avec elles, le spectacle est déjà dans la rue !

 

 

 

 

 

 

 

Notre marraine et notre parrain : Angélique et Jérémie Marçais

Angélique et Jérémie sont, tous les deux, très investis dans la culture occitane. Jérémie est professeur des écoles à l’école bilingue des Orangers, joueur de pilou, de mourra, membre du théâtre niçois de Francis Gag, chercheur à la faculté des lettres de Nice. Angélique est aussi membre du théâtre niçois de Francis Gag, danseuse dans la troupe « Nissa la Bella ». Elle vient d’être élue reine du Félibrige.

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais aussi…

Le « Gavouot Mourra Tour 2013 » avec l’association « Mourra Das Quatre Cantouns » et le club « Corsica Morra »

 

Présidé et fondé par Alexandre Casamarte de Sarrola Carcopino, près d’Ajaccio, « le Club Corsica Morra a été créé dans le but de partager et de promouvoir la culture régionale par le biais du jeu de morra ainsi que tout ce qui aide à maintenir et préserver les coutumes et traditions Corses. A prestu »

 

L’association créée en 2003 regroupe les joueurs de Pierlas, Thiery, Ilonse et de l’ensemble du Comté de Nice. Chaque année elle organise le célèbre « Gavouot Mourra Tour », un grand championnat estival et participe à nombre de démonstrations ici ou ailleurs (Rodez, Toulouse, Corse, Sardaigne…)

Radio Chatas

Radio Chatas, place du Serre, se propose d’interviewer tous ceux qui font le festival : artistes, organisateurs, spectateurs. Les enregistrements seront diffusés ensuite sur Raggapéro, Fréquence K 103.4 FM, le vendredi soir entre 18h et 20h.

 

Concours de cuisine avec l’association « Accueil et Patrimoine »

Comme chaque année l’association « Accueil et Patrimoine » organise un concours de cuisine primé. « Cuisiniers, cuisinières à vos fourneaux ! »

 

 

 

 

Une réponse à “Les artistes”

  1. Carlòta de Niça Dit :

    BRAVO pour le contenu de cette remarquable programmation! Mais que diable ! pourquoi ne pas se contacter entre villages et étaler les journées de fiesta ? En même temps il se passe « des choses » semblables ailleurs ….(vallée du Paillon ….par exemple) . Je me sens frustrée de choisir ! Carlòta

Laisser un commentaire

ah les peintures de flo |
LE M.U.R. DE L'ART |
Ciel Pastel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | joemasse
| Collectif Maquis'Arts &...
| hertzlocationdevoitures